La passion de peindre.

Henri Marret

Henri Marret

1878-1964

 Peintre - fresquiste

Maurice Denis le cite comme «le meilleur illustrateur de murailles de son temps.»

 

Henri Justin Marret est né en 1878 à Paris. Il est le fils d’un bijoutier joaillier au Palais Royal qui concevait lui-même ses bijoux.

Très vite intéressé par la peinture et les Beaux Arts, il étudie la peinture avec Cormon, Humbert et Thirion. A partir de 1901, il expose régulièrement au Salon des Artistes Français. En 1906 l’Etat se porte acquéreur d’une de ses oeuvres pour l’Ambassade de France à Lisbonne.

En 1912, il s’initie avec Beaudouin à l’art de la fresque dont il devient rapidement un spécialiste unanimement reconnu. Maurice Denis son ami et voisin déclare «  Marret est le meilleur illustrateur de murailles de son temps. »

Lors de la guerre qui éclate en 1914 Henri Marret réalise des croquis qu’il utilisera plus tard pour exécuter une série d’eaux fortes et de gravures sur bois témoignages des drames dont il a été le témoin.

Après la guerre Henri Marret contribue à la décoration des églises du Nord reconstruites après la guerre et exécute des fresques pour de nombreux monuments aux morts civils ou religieux.

Il s’installe en 1919 dans la propriété familiale de Fourqueux ( maison où Victor Hugo vécut quelques temps en 1836 ) et  aménage son atelier dans un pavillon situé dans le parc, pavillon familièrement appelé « Le Chalet ».

Il exécute de nombreuses fresques dont certaines de grande taille, pour des mairies ou des particuliers et des œuvres à caractère religieux, chemins de croix en particulier. Henri Marret était un homme qui vivait  une foi profonde.

En 1923 Henri Marret est nommé Professeur à l’Ecole Nationale des Arts Appliqués où il exerce pendant 20 ans.

En 1925 Henri Marret participant  à l’Exposition Internationale des Arts décoratifs expose des œuvres monumentales. En particulier quatre grands panneaux pour la Cour des Métiers.

En dehors des œuvres réalisées sur commande Henri Marret exécute un très grand nombre d’œuvres de caractère plus intime, aquarelles, peintures, gravures, eaux-fortes et croquis lors de déplacements dans diverses régions en France et à l’étranger.

 

Henri Marret illustre de gravures une série de livres d’Henri Barjon et de bulletins paroissiaux..

Engagé dans la vie civile comme maire de Fourqueux dès 1937, Henri Marret  gère sa commune pendant la  période difficile de l’occupation.

Elu à la présidence de la Société Nationale des Beaux Arts en 1948, il en sera le président jusqu’en 1960.

Artiste charnière entre deux mouvements artistiques, Henri Marret s’éteint à Fourqueux en 1964.

 

Suite...

 

 

 

 

Contact: votre avis nous intéresse...

Site optimisé pour  Firefox

Résolution de 1280 x 800

©  henrimarret-peintre.fr  ( 2009-2016 )

Plan du site ... et mode d’emploi